Poutine remercie des anciens alliés qui lui tournent le dos

  • A
  • A
Poutine remercie des anciens alliés qui lui tournent le dos
Des soldats russes lors de la cérémonie de la victoire de 1945@ AFP/KIRILL KUDRYAVTSEV
Partagez sur :

RUSSIE - A Moscou, la Russie célèbre sa victoire de 1945 samedi. Au programme : parade militaire et démonstration de patriotisme.

La Russie célèbre samedi "sa" victoire sur l'Allemagne nazie à coups de parade militaire monstre sur la place Rouge, démonstration de patriotisme dans les rues de Moscou, retour des affiches de Staline. Une cérémonie boycottée par les alliés de l'époque, Européens et Américains en tête.

Les Occidentaux boycottent. A défaut d'être entouré de dirigeants occidentaux, le président russe Vladimir Poutine peut se targuer d'accueillir les dirigeants de puissances émergentes comme les présidents chinois Xi Jinping et indien Pranab Mukherjee, son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi ou cubain Raul Castro, ainsi que le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon. Laurent Fabius, ministre français des Affaires étrangères, ainsi que ses homologues tchèque et slovaque ne seront pas présents pour la parade mais iront tout de même déposer une gerbe de fleurs.

Plus populaire que jamais, Vladimir Poutine se soucie peu du boycott des Européens et Américains. Le président a tenu malgré leur absence à remercier les Alliés pour leur "contribution" à la victoire russe. "Je remercie les peuples de Grande-Bretagne, de France et des Etats-Unis pour leur contribution à la victoire", a-t-il déclaré.

Moscou profite de son 9-Mai pour exhiber son nouveau matériel militaire et en particulier son nouveau char Armata T-14, présenté comme le plus puissant du monde par son constructeur. Par ailleurs, les dirigeants internationaux présents admireront des missiles balistiques intercontinentaux de près de 50 tonnes et 16.000 soldats.

09.08.RussieMoscou.Commemoration.poutine.Jintao.HOST PHOTO AGENCY RIA NOVOSTI.AFP.1280.640

© HOST PHOTO AGENCY RIA NOVOSTI/AFP

160.000 personnes dans les rues. Des commémorations se déroulent dans une vingtaine de villes d'un bout à l'autre du pays, de Kaliningrad à Vladivostok. A Moscou, la parade militaire a commencé avec l'arrivée du ministre de la Défense dans une Zil décapotable de l'époque soviétique. Après la parade militaire, plus de 160.000 personnes sont attendues dans le centre de Moscou pour un gigantesque cortège où les Moscovites brandiront des portraits de leurs pères ou grands-pères vétérans de guerre. Dans la soirée, des concerts sont prévus avant un feu d'artifice tiré depuis un dizaine de points dans la capitale russe.

Russie Moscou parade AFP

© AFP/YURI KADOBNOV

Staline de retour. Le patriotisme russe atteint samedi des sommets. Les télévisions russes ont saturé leurs antennes de documentaires, débats et films sur les grands moments de la Seconde Guerre mondiale. Et à la faveur de cette ferveur populaire encouragée par le pouvoir, la moustache de Staline fait un retour remarqué. Responsable de la mort de millions de Soviétiques, l'ancien dictateur mort fait l'objet d'une réhabilitation rampante presque 60 ans après la vague de déstalinisation qui avait mis fin au culte de la personnalité. Résultat : des affiches ainsi que des bustes ont fait leur apparition dans plusieurs villes de Russie, notamment en Crimée.