Début des législatives en Croatie, sur fond de crise migratoire

  • A
  • A
Début des législatives en Croatie, sur fond de crise migratoire
Partagez sur :

Quelque 3,8 millions d'électeurs sont appelés à élire 151 députés.

Les bureaux de vote ont ouvert dimanche en Croatie pour des législatives où s'affrontent la coalition de gauche au pouvoir du Premier ministre sortant Zoran Milanovic et l'alliance du chef de l'opposition conservatrice Tomislav Karamarko. Quelque 3,8 millions d'électeurs sont appelés à élire leurs 151 députés. Les premiers résultats partiels officiels sont attendus dans la soirée.

Une majorité parlementaire sera à négocier. Il s'agit des premières élections législatives depuis que la Croatie a accédé, en 2013, à l'Union européenne. La "Coalition patriotique" créée autour du HDZ se bat pour revenir au pouvoir, en dénonçant le bilan mitigé du gouvernement sortant et la situation de récession quasi-permanente depuis 2009. Mais aucun des deux grands rivaux ne semble, selon les sondages, être en mesure d'obtenir une majorité des 151 sièges du parlement. Une majorité parlementaire sera donc à négocier avec les cinq autres petites formations susceptibles de passer la barre de 5% des voix pour entrer au parlement, soulignent les analystes.

La droite en place, mais... Dans ce pays de 4,2 millions d'habitants devenu le 28e et dernier membre de l'UE, la victoire au début de l'année à la présidentielle de la conservatrice Kolinda Grabar Kitarovic, avec un discours critiquant les faibles performances économiques du gouvernement, avait placé la droite dans une position avantageuse dans les starting-blocks de la campagne électorale.

Cependant, pour Zoran Milanovic, l'émergence de la crise migratoire à la mi-septembre, lorsque la Croatie a vu près de 350.000 réfugiés en route vers l'Europe occidentale transiter par son territoire, a été l'occasion de détourner l'attention des difficultés du gouvernement sur le front économique.