Crash en Russie : l'acte terroriste n'est pas en tête des pistes privilégiées

  • A
  • A
Crash en Russie : l'acte terroriste n'est pas en tête des pistes privilégiées
Les équipes de sauvetage sont toujours à pied d'oeuvre dans la Mer noire@ Yekaterina SHTUKINA / AFP
Partagez sur :

Toutes les versions sont étudiées dont la piste terroriste qui n'est pas privilégiée annonce le Kremlin. 

L'acte terroriste n'est pas en tête des pistes privilégiées dans l'enquête sur le crash du Tupolev Tu-154 qui s'est abîmé en mer Noire avec 92 personnes à son bord, a indiqué lundi le Kremlin.

"Pour l'heure, aucune version n'émerge clairement", a déclaré à la presse le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. "Toutes les versions sont étudiées et il est trop tôt pour dire quelque chose avec certitude. Mais comme vous le savez, la thèse d'un acte terroriste est loin d'être en tête de liste".