Crash en Egypte : le Kremlin dénonce des "spéculations"

  • A
  • A
Crash en Egypte : le Kremlin dénonce des "spéculations"
@ RUSSIA'S EMERGENCY MINISTRY / AFP
Partagez sur :

Jeudi, Londres a estimé fort probable que l'organisation Etat islamique soit à l'origine du crash aérien survenu en Egypte samedi dernier. 

Le Kremlin a qualifié jeudi de "spéculations" les différentes hypothèses émises autour du crash de l'Airbus A321 russe qui s'est écrasé samedi dans le Sinaï et a fait 224 morts, alors que Londres et Washington jugent probable la thèse d'une bombe placée à bord.

Enquête en cours. "Toutes les versions sur ce qui s'est passé et les raisons pour lesquelles c'est arrivé doivent être présentées par les enquêteurs, et nous n'avons entendu aucune annonce des enquêteurs pour l'instant", a déclaré le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov lors d'une conférence de presse, ajoutant que "toutes les autres explications ne sont que des spéculations".

Annonces britanniques. Il y a une "probabilité importante" que l'Etat islamique soit responsable de la catastrophe aérienne, a estimé plus tôt jeudi le ministre britannique des Affaires étrangères, Philip Hammond. L'organisation Etat islamique au Sinaï "a revendiqué la responsabilité du crash de l'avion russe. Ils l'ont fait juste après la catastrophe. Nous avons examiné l'ensemble des informations, dont cette revendication, mais aussi beaucoup d'autres, et avons conclu que c'est hautement probable", a-t-il déclaré sur l'antenne de Sky TV.