Crash en Egypte : l'analyse des boîtes noires a commencé

  • A
  • A
Crash en Egypte : l'analyse des boîtes noires a commencé
@ KHALED DESOUKI / AFP
Partagez sur :

Le contenu des deux enregistreurs de vol, qui contiennent les conversations à bord ainsi que les paramètres du vol, va être analysé. 

L'analyse des boîtes noires a commencé mardi en Egypte pour tenter d'élucider les causes du crash de l'Airbus d'une compagnie russe, a annoncé un responsable du ministère de l'Aviation civile.

Tous les paramètres du vol. L'exploitation des enregistreurs de vol "a commencé" à la mi-journée, a assuré un haut responsable du ministère égyptien de l'Aviation civile, sous couvert de l'anonymat. Le premier contient les conversations à bord et le deuxième contient les paramètres de vol.

"Action extérieure". Lundi, les responsables de la compagnie russe Metrojet ont estimé que seule "une action extérieure" pouvait expliqué le crash qui a coûté la vie à 224 personnes, excluant une erreur humaine. Par ailleurs, ils ont aussi avancé que l'Airbus était en excellent état technique. 

Des vacanciers sur le retour. L'Airbus A321-200 de la compagnie charter russe Metrojet s'est écrasé samedi à l'aube dans le Sinaï, après avoir décollé de la station balnéaire égyptienne de Charm el-Cheikh pour Saint-Pétersbourg. La plupart des victimes étaient des vacanciers originaires de cette ville et de ses environs.