Crash de l'A320 : ce qu'on sait des victimes

  • A
  • A
Crash de l'A320 : ce qu'on sait des victimes
@ AFP
Partagez sur :

L'Allemagne et l'Espagne payent le plus lourd tribut, après le crash de l'Airbus de Germanwings, mardi, dans les Alpes du sud. 

Après le crash d'un A320 de la compagnie Germanwings dans le sud de la France, mardi, on en savait plus jeudi sur la nationalité des victimes.

>> Mise à jour le 1er avril 2015 : Le nombre de ressortissants allemands tués dans le crash du vol Germanwings a été revu à la baisse, passant de 75 à 72, a annoncé mercredi le ministère allemand des Affaires étrangères.Selon le décompte établi par le ministère, parmi les personnes n'ayant qu'une seule nationalité (145), se trouvaient ainsi 72 Allemands, 47 Espagnols, 3 Argentins, 2 Australiens, 1 Belge, 1 Ivoirien, 2 Colombiens, 1 Danois, 2 Britanniques, 2 Iraniens, 2 Japonais, 3 Kazakhs, 1 Mexicain, 1 Marocain, 1 Néerlandais, 3 Américains et 1 Vénézuélien.

Voici le point sur la nationalité des victimes confirmées jeudi à 19hT, avec la présence de binationaux à bord de l'avion, le gouvernement français ayant évoqué pour sa part une "quinzaine" de nationalités. 

Espagne : 50 Espagnols et une personne qui vivait en Espagne depuis plus de 20 ans ont été tués, selon le gouvernement espagnol 

Grande-Bretagne : le ministre des Affaires étrangères Philip Hammond a fait état de trois ressortissants britanniques tués et n'a pas écarté "la possibilité d'autres victimes britanniques"

Belgique : au moins un Belge a péri, selon le ministère belge des Affaires étrangères

Danemark : un mort, selon Germanwings

Pays-Bas : un ressortissant néerlandais se trouvait à bord, a annoncé la compagnie aérienne. Il s'agit d'une jeune fille, âgée de 20 ans, selon les médias néerlandais
                   
 - Argentine : trois citoyens argentins avaient embarqué sur le vol 4U 9525, selon les témoignages de leurs proches : un jeune couple, en vacances en Europe, et un homme d'affaires, résidant au Paraguay

- Colombie : le ministère colombien des Affaires étrangères a fait état de la mort de deux ressortissants

- Mexique : deux Mexicains figurent parmi les victimes, selon le ministère mexicain des Affaires étrangères

- Venezuela : deux Vénézuéliens figuraient sur la liste des passagers, a précisé Germanwings

- Chili : une Chilienne résidant habituellement au Venezuela a perdu la vie, selon l'ambassadeur du Chili à Paris
 
 - Etats-Unis : deux Américains ont péri dans l'accident, a confirmé le département d'Etat
 
 - Australie : deux Australiens sont morts, a annoncé le Premier ministre Tony Abbott

- Japon : deux Japonais résidant à Düsseldorf figuraient sur la liste des passagers, selon le ministère nippon des Affaires étrangères. Germanwings n'a pour sa part cité qu'un Japonais

- Kazakhstan : le ministère kazakh des Affaires étrangères a confirmé le décès de trois Kazakhs, précisant qu'il cherchait à vérifier la nationalité d'une éventuelle quatrième victime
                   
 - Iran : deux Iraniens étaient à bord, selon Germanwings           

- Israël : la compagnie allemande a cité un Israélien parmi les victimes                
 
 - Maroc : un couple de jeunes mariés, selon une source diplomatique marocaine.

Selon des données fournies par le ministère allemand des Affaires étrangères, neuf personnes à bord de l'avion disposaient de deux passeports : quatre Espagnols, trois Germano-Kazhaks, un Germano-Japonais et un Vénézuélo-Chilien.

Comment vérifie-t-on l'identité des victimes ? "On n'a pas encore une liste absolument définitive mais c'est lié aux procédures des compagnies aériennes", a expliqué Laurent Fabius. "Normalement c'est l'Etat de départ de la compagnie aérienne, là en l'occurrence c'était l'Espagne, qui doit donner ces renseignements mais il faut aussi faire des vérifications", a-t-il précisé. "Chacun est en train de recenser les différentes nationalités, (…), il appartient à la compagnie Lufthansa et aux autorités espagnoles et allemandes de fournir, je l'espère le plus vite possible, l'ensemble de ces données", a confirmé le Premier ministre Manuel Valls en sortant d'une visite à la cellule de crise mise en place au ministère de l'Intérieur à Paris. Les familles de victimes elles-mêmes sont sollicitées dans ce travail de recherche

Des numéros pour les familles des victimes. Le gouvernement français a mis en place un numéro vert destiné aux familles des passagers du vol 4U9525 de la compagnie GermanWings qui s'est écrasé mardi matin dans le sud-est de la France. Il s'agit du : 0800 00 97 85. Les autorités espagnoles ont également mis en place un numéro d'urgence: 0034 91 39 48 900. Les autorités allemandes ont mis à disposition le numéro suivant : 00 49 30 50 00 30 00.

>> EN DIRECT - Un Airbus A320 s’écrase dans le sud des Alpes

>> INFO E1 - Crash d'un A320 dans les Alpes-de-Haute-Provence

>> LIRE AUSSI - Crash A320 : l'avion volait "plus bas que d'habitude"