Crash de l'avion russe : l'Egypte admet qu'il s'agissait d'un attentat

  • A
  • A
Crash de l'avion russe : l'Egypte admet qu'il s'agissait d'un attentat
La destruction en vol de l'Airbus A321-200 avait fait 224 morts le 31 octobre dernier.@ AFP
Partagez sur :

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a reconnu, mercredi, que le crash de l'avion russe dans le Sinaï en octobre dernier était bien un attentat.

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a reconnu pour la première fois mercredi que l'Airbus de la compagnie russe Metrojet détruit le 31 octobre dernier au-dessus du Sinaï a bien été visé par un attentat afin de nuire au tourisme égyptien et aux relations entre Le Caire et Moscou. "Est-ce qu'on en a fini avec le terrorisme ? Non, mais ce sera possible si nous nous unissons contre lui. Ceux qui ont détruit l'avion russe, que cherchaient-ils ? Ils voulaient nuire au tourisme et à nos relations avec la Russie", a insisté Abdel Fattah al-Sissi lors d'une allocution télévisée. 

224 morts. L'attentat contre l'Airbus A321-200 a fait 224 morts. La branche égyptienne du groupe Etat islamique avait immédiatement revendiqué l'attentat, assurant avoir placé une petite bombe à l'intérieur de l'appareil, mais Le Caire avait jusqu'alors répété que les causes du crash n'étaient pas connues.