Crash de l'A320 : Lufthansa savait que Lubitz avait été dépressif

  • A
  • A
Crash de l'A320 : Lufthansa savait que Lubitz avait été dépressif
@ FACEBOOK
Partagez sur :

La compagnie aérienne avait été mise au courant des épisodes dépressifs sévères du co-pilote de l'A320 qui s'est écrasé dans les Alpes françaises.

Lufthansa était au courant des épisodes d'instabilité psychologique du co-pilote de l'A320 qui a crashé l'avion sur les flancs des Alpes françaises. La compagnie aérienne a révélé qu'Andreas Lubitz lui-même avait informé en 2009 son employeur de ses précédents problèmes médicaux, un "épisode dépressif sévère".

Une enquête interne. La compagnie a transmis des documents supplémentaires au parquet de Düsseldorf chargé de l'enquête sur le co-pilote allemand. Lufthansa affirme avoir procédé à "de nouvelles recherches internes" pour fournir ces documents - des pièces qui concernent sa formation au pilotage, des "documents médicaux" et la "correspondance par courriels entre le copilote et l'école de pilotage" - et ce, "dans l'intérêt d'une élucidation rapide et sans faille" du drame.

Jusqu'à présent, Lufthansa, par la voix du PDG Carsten Spohr, avait affirmé que cet homme de 27 ans avait interrompu sa formation pendant "plusieurs mois" il y a six ans. Mais le dirigeant avait déclaré ne pas avoir le droit de révéler les raisons de cette interruption.

L'équilibre psychologique en question. La santé mentale du co-pilote est au centre de l'enquête sur le crash de l'avion de Germanwings, la filiale low-cost de Lufthansa. Il est soupçonné d'avoir volontairement fait piquer l'appareil et tué 149 personnes. Des arrêts de travail déchirés concernant notamment le jour du crash ont été retrouvés à son domicile et le procureur a confirmé que le jeune homme de 27 ans avait été traité pour des tendances suicidaires dans le passé. Pour autant, le parquet de Düsseldorf a indiqué qu'aucun indice n'avait pour l'heure été retrouvé pour expliquer le geste du co-pilote.

Découvrez le long format consacré par les rédactions d’Europe1 et Europe1.fr à cette tragédie.

>> Si vous êtes sur tablette ou mobile, cliquez ici.

>> LIRE AUSSI - Les assureurs ont provisionné 279 millions d'euros

>> LIRE AUSSI - L'Allemagne réfléchit à assouplir le secret médical

>> LIRE AUSSI - Andreas Lubitz avait été traité pour des tendances suicidaires

>> LIRE AUSSI - Crash de l'A320 : "Ouvre cette foutue porte !", a crié le commandant

>> LIRE AUSSI - Le lourd dossier médical du copilote Andreas Lubitz