Courrier suspect : fin de l'alerte à la chancellerie de Berlin

  • A
  • A
Courrier suspect : fin de l'alerte à la chancellerie de Berlin
@ AFP/JOHN MACDOUGALL
Partagez sur :

Une alerte due à un courrier suspect avait été lancée mercredi matin. 

La police allemande a levé mercredi l'alerte à la chancellerie fédérale à Berlin, bouclée en début de matinée à la suite de la découverte d'un courrier suspect.

Périmètre levé. Les artificiers n'ont rien trouvé, le périmètre de sécurité établi autour du bâtiment a été levé.

Des explosifs en 2010. En 2010, la police avait intercepté un colis contenant des explosifs envoyé de Grèce et à destination des bureaux de la chancelière Angela Merkel.

Etat d'alerte. L'Allemagne, comme une large partie de l'Europe, est en état d'alerte renforcée depuis les attentats djihadistes du 13 novembre à Paris. Dans la nuit du 31 décembre, deux gares de Munich, en Bavière, ont été évacuées à la suite d'informations reçues par les services allemands sur un risque d'attentat suicide par des individus venus d'Irak et de Syrie.