Coup d'envoi de la convention démocrate

  • A
  • A
Coup d'envoi de la convention démocrate
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les supporters de Barack Obama se réunissent mardi à Charlotte en Caroline du Nord.

Après les républicains, c’est au tour des démocrates de se réunir. Leur convention se tient mardi, trois jours durant, à Charlotte, en Caroline du Nord. A l’issue du meeting, Barack Obama doit être, à nouveau, être investi candidat à la Maison-Blanche en vue de l’élection présidentielle du 6 novembre prochain.

Au programme de cette grand-messe qui a pour but de présenter le candidat sous son meilleur jour : des débats, des people et une grande fête.  

Un lieu symbolique. Le meeting se tiendra à Charlotte, 751.000 habitants, 1,8 million avec sa banlieue. Classée 17e ville des Etats-Unis elle se situe dans l'un des états-clés qui peuvent faire basculer l'élection présidentielle en faveur du président sortant ou de son concurrent, Mitt Romney.

Des milliers de supporters. Pas moins de 35.000 visiteurs sont attendus durant ces trois jours et 15.000 journalistes. Exactement 5.964 délégués démocrates - un record - sont également annoncés pour la convention qui a mobilisé 10.000 bénévoles.

De nombreux sujets à l’ordre du jour.  Le président sortant abordera des thèmes qui lui sont chers comme l'avortement et la contraception, qui sont vus comme des points faibles pour les conservateurs au sein du crucial électorat féminin. Mais les différents intervenants parleront aussi de la guerre en Irak ou encore de sécurité nationale.

Une première dame très attendue. Michelle Obama sera l'intervenante phare de la première journée de meeting, avec un défi à relever pour la femme du président : éclipser la prestation d'Ann Romney, épouse du candidat républicain Mitt Romney, la semaine dernière à Tampa. Ann Romney a su charmer son auditoire en venant lui "parler d'amour" et en soulignant que le discours de son époux était tout simplement "fantastique".

Du beau monde. Bill Clinton, 66 ans, sera l'intervenant phare de la deuxième journée. Ex-président toujours très populaire, on l'a beaucoup vu ces dernières semaines à la télévision, dans des spots publicitaires en faveur d'Obama.

Pour Bill Clinton le "choix est très clair, c’est Obama" :

Elizabeth Warren, candidate au Sénat dans le Massachusetts, professeur à Harvard et économiste réputée, interviendra également mercredi. Très attendue aussi, l'intervention du maire de San Antonio, ville du Texas, Julian Castro, représentant du vote de la communauté latino, très courtisé. Côté célébrités, c’est la Desperate HousewifeEva Longoria qui prendra la parole au cours de la convention pour assurer son soutien à Barack Obama. Et enfin, John Kerry, président de la commission des Affaires étrangères au Sénat, doit parler jeudi de sécurité nationale, un domaine dans lequel Barack Obama estime posséder un bilan flatteur, entre la fin de l'engagement américain en Irak et l'élimination d'Oussama Ben Laden.

Les abonnés absents. Hillary Clinton sera absente de Charlotte, puisque la chef de la diplomatie américaine effectue une tournée asiatique.

Le moment le plus attendu. Le point d'orgue du rassemblement de Charlotte, aura lieu jeudi soir, quand Barack Obama prononcera un discours d'investiture et de clôture de la convention dans un stade de 73.000 places, après son colistier, le vice-président Joe Biden.