Corée du Sud : pas de peine de mort pour le capitaine du ferry

  • A
  • A
Corée du Sud : pas de peine de mort pour le capitaine du ferry
@ Reuters
Partagez sur :

Lee Joon-Seok était à la barre du Sewol, le ferry qui a fait naufrage en avril, tuant plus de 300 personnes. Il a évité la peine de mort.

Il a été condamné pour avoir abandonné les passagers de son bateau qui a fait naufrage en avril. En Corée du Sud, le capitaine du ferry a écopé mardi de 36 ans de prison. Lee Joon-Seok est donc tenu en partie responsable de la mort de 304 personnes qui ont péri dans le Sewol, sur un total de 476 passagers.

Le capitaine du ferry, âgé de 69 ans, a échappé à la peine capitale requise par le parquet, après un procès fleuve de cinq mois. Pendant les débats, il avait estimer qu'il "méritait" la mort mais qu'il n'avait pas eu l'intention de sacrifier ses passagers.

"Trop paniqué". Après le naufrage du ferry, le capitaine avait quitté le navire dans la précipitation, laissant des centaines de passagers pris au piège à bord. Son sauvetage par les secours avait filmé. "J'étais trop paniqué, [...] incapable de faire quoi que ce soit", a plaidé celui qui "n'a pas pris les mesures appropriées, ce qui a conduit à la perte de nombreuses vies précieuses", selon lui.

L'affaire avait eu des répercussions au plus haut sommet de l'Etat, avec la démission du Premier ministre. Son gouvernement avait été vivement critiqué pour sa mauvaise gestion du dossier, notamment la lenteur des opérations de secours et une communication jugée erratique.

>> LIRE AUSSI - Le propriétaire du ferry retrouvé mort