Ebola : le marathon de Pyongyang interdit aux étrangers

  • A
  • A
Ebola : le marathon de Pyongyang interdit aux étrangers
@ KNS / KCNA / AFP
Partagez sur :

La raison de cette décision : la Corée du Nord, pays le plus fermé du monde redoute la propagation du virus Ebola.

L'épreuve aura bien lieu, mais uniquement avec des participants locaux. La Corée du Nord a interdit la participation de coureurs étrangers au marathon international de Pyongyang, prévu en avril. En cause : la crainte de la propagation du virus Ebola, expliquent des voyagistes spécialisés;

"Seulement avec des coureurs locaux". C'est lundi que les agences Koryo Tours et Young Pioneer Tours, toutes deux basées en Chine, ont appris cette décision. "L'épreuve va se tenir mais seulement avec des coureurs locaux. Tous les participants étrangers, amateurs ou professionnels, en sont interdits", résume Nick Bonner, directeur de Koryo Tours.

Depuis octobre dernier, la Corée du Nord, qui n'a pas enregistré un seul cas avéré d'Ebola sur son territoire, a fermé ses frontières aux touristes. Pour les autres étrangers s'y rendant, comme les hommes d'affaires et les diplomates, une quarantaine sévère est imposée.

>> LIRE AUSSI - Ebola : la Corée du Nord ferme ses frontières aux touristes

Comme en 2003 avec le Sras. Déjà, en 2003, Pyongyang avait suspendu les entrées touristiques trois mois durant pour se protéger du virus responsable du Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) dont l'épidémie avait fait près de 800 morts dans le monde. Cette fois, les voyagistes espèrent que les frontières rouvriront bientôt, mais sans doute pas à temps pour le marathon du 12 avril.

>> LIRE AUSSI - Corée du Nord : anniversaire en grande pompe pour feu Kim Jong-Il