Corée du Nord : importante parade militaire à Pyongyang

  • A
  • A
Corée du Nord : importante parade militaire à Pyongyang
@ ED JONES / AFP
Partagez sur :

Le pays a fêté en grande pompe samedi le 70e anniversaire du parti unique au pouvoir.

En Corée du Nord, une grande parade militaire à Pyongyang pour le 70e anniversaire du parti unique s'est déroulé samedi à Pyongyang, selon les images transmises en direct par la télévision. Ces festivités annoncées dès février s'annonçaient comme les plus fastueuses depuis que Kim Jong-Un a pris les rênes du pouvoir à la suite du décès de son père Kim Jong-Il en 2011.

Trois générations de Kim au pouvoir. Vague après vague, des milliers de soldats marchant au pas de l'oie ont défilé sur la place Kim Il-Sung à Pyongyang, suivis par des colonnes de chars, de véhicules blindés et de missiles, à l'occasion du 70e anniversaire du parti unique.

Portant son traditionnel costume sombre à col Mao, le dirigeant nord-coréen a prononcé un discours au ton plus belliqueux que lors de ses précédentes apparitions en public, affirmant que son pays était prêt à faire face à toute menace des Etats-Unis. "Aujourd'hui, notre parti proclame avec détermination que nos forces armées révolutionnaires sont capables de faire face à toute guerre provoquée par les Etats-Unis, et nous sommes prêts à protéger notre peuple et le ciel bleu de notre patrie", a lancé le dirigeant nord-coréen.

La Corée du Nord a ainsi rendu hommage au Parti des travailleurs à l'occasion du 70e anniversaire de la création du parti unique d'inspiration marxiste-léniniste, qui règne au bon plaisir de trois générations de Kim, considérés comme la seule dynastie communiste de l'Histoire.

coree du nord défile 1280x640

YONHAP / AFP


Défilé géant. D'après les chercheurs de l'Institut américano-coréen de l'Université John Hopkins, les images satellite avaient confirmé auparavant que le défilé serait bien géant, devenant peut-être un des plus grands de l'histoire nord-coréenne. Un terrain d'entraînement aux défilés, dans l'est de Pyongyang, qui compte même une réproduction de la place Kim Il-Sung, fourmillait ainsi sur une de ces images de 700 camions, 200 véhicules blindés, 800 tentes, de militaires et de chevaux, d'après des images datées du 6 octobre.

Jouer des muscles. Ce défilé de grande envergure, occasion rare pour la Corée du Nord d'ouvrir sa porte à la presse étrangère, dont les mouvements sont restreints, a des objectifs multiples. A l'intérieur, c'est un déploiement de fierté nationale et de ferveur patriotique destinées à soutenir le leader suprême. A l'intention du reste du monde, il s'agit pour la Corée du Nord de démontrer sa force ainsi que le peu de cas qu'elle fait de ce que pense la planète de ses programmes nucléaire et de missiles.