Concordia : nouvelles poursuites

  • A
  • A
Concordia : nouvelles poursuites
Sept nouvelles personnes, dont des dirigeants de Costa croisière, sont poursuivies. Elles s'ajoutent aux deux premiers mis en cause : le capitaine du navire et son second.@ MAXPPP
Partagez sur :

Sept nouvelles personnes sont poursuivies pour imprudence, naufrage et défaut de communication.

Plus d’un mois après le naufrage du paquebot Concordia, les autorités italiennes ont annoncé poursuivre sept nouvelles personnes dans le cadre de l’enquête. Parmi elles figurent des dirigeants de Costa Croisière, la compagnie propriétaire du navire. Elles sont poursuivies pour homicide par imprudence, naufrage et défaut de communication aux autorités maritimes.

A la suite de cette annonce Costa Croisière a dit être "certain que le professionnalisme de notre société sera confirmé, de même que sa capacité et celle de ses personnels à affronter une situation d'extrême urgence". La compagnie a "exprimé sa pleine confiance et sa solidarité à ses collaborateurs, dont la compétence professionnelle et l'éthique ne font aucun doute et qui ont opéré dans les heures qui ont suivi ce gravissime incident avec professionnalisme et abnégation". Et ce, alors que de nombreux rescapés ont décrit des scènes de chaos lors des opérations d'évacuation du navire.

9 personnes poursuivies

Au total, cela porte à neuf le nombre de personnes mises en cause dans cette catastrophe, qui s’est produite le 13 janvier dernier et qui a fait 20 morts et 12 disparus. Jusqu'à présent, le capitaine du navire, Francesco Schettino, et son second, Ciro Ambrosio, étaient les deux seules personnes poursuivies pour homicides multiples par imprudence, naufrage et abandon du navire. Le capitaine a été placé en résidence surveillée tandis que son second a été laissé en liberté.