Colombie : le président Santos propose une trêve bilatérale avec les Farc au 1er janvier

  • A
  • A
Colombie : le président Santos propose une trêve bilatérale avec les Farc au 1er janvier
@ AFP
Partagez sur :

Le président colombien Juan Manuel Santos a proposé mercredi une trêve bilatérale avec cette guérilla à partir du 1er janvier.

Le président colombien Juan Manuel Santos, dont le gouvernement mène des pourparlers de paix depuis près de trois ans avec les Farc, a proposé mercredi une trêve bilatérale avec cette guérilla à partir du 1er janvier.

Mettre fin à 50 ans de conflit armé. M. Santos a proposé un "cessez-le-feu bilatéral et qui fasse l'objet d'un contrôle international à partir du 1er janvier" prochain, dans le cadre des pourparlers de paix menés entre son gouvernement et les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc, marxistes) afin de mettre fin à plus de 50 ans de conflit armé.

Un accord définitif avant le 23 mars. Le gouvernement est par ailleurs engagé depuis novembre 2012 dans des pourparlers avec les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc, marxistes), principale guérilla du pays avec quelque 7.000 combattants et également issue d'une insurrection paysanne en 1964. Les deux parties se sont engagées à signer un accord de paix définitif avant le 23 mars.