Colombie : Alvaro Uribe a la grippe A

  • A
  • A
Colombie : Alvaro Uribe a la grippe A
Partagez sur :

Le président colombien se porte cependant bien et pourra reprendre ses activités normales après trois jours d'isolement.

Alvaro Uribe est cloîtré dans son palais présidentiel, la Casa de Nariño, à Bogota. Le président colombien a en effet été rattrapé à son tour par le virus de la grippe A. Son état de santé évolue cependant d’une manière "satisfaisante", selon le communiqué officiel cité par le journal El Tiempo. Le médecin du président a indiqué lundi qu'il devrait pouvoir reprendre ses activités normales d'ici trois jours.

Alvaro Uribe aurait ressenti les premiers symptômes vendredi dernier alors qu’il se trouvait en Argentine pour un sommet qui regroupait tous ses homologues sud-américains. Son cas s’est cependant aggravé samedi à son retour à Bogota, des examens ont été effectués et un traitement prescrit. Tout l’entourage du président colombien a également été traité ainsi que les personnes qu’il avait croisées au cours des derniers jours. Jusqu'ici, il semble cependant qu'aucun autre chef d'Etat présent en Argentine n'a contracté la maladie.

Alvaro Uribe est le second dirigeant en Amérique du Sud à être atteint par le virus de la grippe A après son homologue du Costa Rica Óscar Arias. Le président vénézuélien, Hugo Chavez, adversaire de longue date d'Alvaro Uribe, lui a envoyé un message de sympathie.