Collision de trains en Belgique : les infrastructures abîmées par la foudre ?

  • A
  • A
Collision de trains en Belgique : les infrastructures abîmées par la foudre ?
Plusieurs personnes ont du être désincarcérées par les secours.@ AFP
Partagez sur :

La collision entre un train de voyageurs et un train de marchandises, dimanche soir, a fait trois morts et une dizaine de blessés.

L'infrastructure ferroviaire avait-elle été endommagée après un orage ? Lundi, cette hypothèse était envisagée par des enquêteurs après la collision dimanche soir en Belgique de deux trains, un train de voyageurs et un train de marchandises, qui a fait trois morts et une dizaine de blessés. 

Cinq personnes encore hospitalisées. Le conducteur du train de voyageurs fait partie des trois personnes décédées. Parmi les neuf blessés à des degrés divers, cinq étaient encore hospitalisés lundi après-midi, selon l'agence de presse Belga. Plus aucun n'est dans un état critique. Vingt-sept autres personnes ont été impliquées dans l'accident et certaines ont pu rentrer chez elle.

Un coup de foudre quelques heures avant. L'enquête ne fait que débuter, mais Infrabel, le gestionnaire de l'infrastructure du réseau des chemins de fer belges, a tout de même signalé un "coup de foudre" sur les installations électriques du tronçon ferroviaire "en début de soirée", soit quelques heures avant l'accident. "Il y a eu énormément d'eau tombée hier, d'autres lignes étaient sous l'eau. L'enquête dira s'il y a un lien avec les orages, s'il y a eu une surtension ou autre. Il faut tout envisager", a prudemment observé une porte-parole du parquet de Huy, Brigitte Leroy. Les enquêteurs doivent entendre le conducteur du train de marchandises, qui transportait des produits issus d'une carrière.