Clooney dénonce les sommes "indécentes" des élections américaines

  • A
  • A
Clooney dénonce les sommes "indécentes" des élections américaines
George Clooney soutient la démocrate Hillary Clinton.@ YOSHIKAZU TSUNO / AFP
Partagez sur :

George Clooney a participé à une levée de fonds en faveur d'Hillary Clinton mais a reconnu que la loi devait être modifiée afin de limiter ces sommes.

L'acteur américain George Clooney, soutien de la première heure d'Hillary Clinton, a dénoncé dimanche les sommes "indécentes" engagées dans les élections américaines, saluant le discours de Bernie Sanders, rival de l'ex Secrétaire d'Etat, sur ce point.

"Ridicule". Interrogé lors d'une émission politique sur NBC sur les sommes levées lors de dîners avec de richissimes donateurs, comme celui qu'il a organisé vendredi à San Francisco en faveur d'Hillary Clinton, l'acteur a jugé qu'il s'agissait effectivement de montants "indécents". Évoquant la présence de manifestants lors de cette soirée, il a jugé que ces derniers avaient "absolument raison". "Lorsque la campagne Sanders parle de cela, elle a absolument raison. C'est ridicule qu'il y ait de telles sommes d'argent en politique, je suis d'accord", a concédé George Clooney.

Modifier la loi. Mais l'acteur a aussi insisté sur le fait que la façon de mettre fin à cette situation était de modifier la loi et que le meilleur moyen d'y parvenir était que le Sénat passe aux mains des démocrates. D'où la nécessité, a-t-il souligné, de lever des fonds pour ces derniers, qui vont non seulement à la candidate Clinton mais aussi aux candidats démocrates au Congrès. Bernie Sanders a salué "l'honnêteté" de l'acteur américain. "C'est le sujet central de la politique américaine aujourd'hui", a estimé le candidat à la primaire sur CNN.

Fan de Clinton mais... "Je suis un de ses grands fans", a aussi expliqué l'acteur en évoquant Hillary Clinton. "Mais je veux aussi dire ceci : j'aime vraiment Bernie [Sanders] et je pense que ce qu'il dit dans cette campagne est important si vous êtes un démocrate", a-t-il ajouté, à deux jours d'un vote crucial pour les primaires dans l'Etat de New York.