Cinq suspects inculpés et écroués pour l'attentat d'Ankara

  • A
  • A
Cinq suspects inculpés et écroués pour l'attentat d'Ankara
L'attentat suicide du 13 mars a tué 35 personnes.@ AFP
Partagez sur :

Cinq hommes ont été inculpés et écroués pour "homicide volontaire" pour leur implication supposée dans l'attentat qui a tué 35 personnes le 13 mars à Ankara.

Cinq suspects ont été inculpés et écroués tard vendredi par une cour d'Ankara pour "homicide volontaire" pour leurs liens supposés avec l'attentat suicide qui a tué 35 personnes le 13 mars dans le centre de la capitale turque, a rapporté l'agence de presse progouvernementale Anatolie.

Neuf suspects arrêtés en tout. Les cinq hommes de nationalité turque sont aussi accusés d'"atteinte à l'unité de l'Etat et du peuple", précise l'agence. Quatre autre suspects arrêtés lors d'une rafle policière à la suite de cette attaque ont été libérés, sous contrôle judiciaire, par la même cour, ajoute Anatolie. 

Revendiqué par le PKK. Dimanche soir, une voiture piégée a foncé sur un arrêt de bus de la très fréquentée place Kizilay d'Ankara, faisant 35 morts et plus de 120 blessés. Cet attentat a été revendiqué par un groupe radical dissident du PKK, les Faucons de la liberté du Kurdistan (TAK), en représailles aux opérations menées par l'armée et la police turques contre la rébellion dans plusieurs villes du Sud-Est anatolien. Le groupe a été rapidement soupçonné, tant cette attaque ressemblait, par son mode opératoire, à celle qui a visé le 17 février dernier, toujours à Ankara, un convoi de bus transportant des personnels militaires. L'explosion avait fait 29 morts.