Chris Hughes : "Trump a tendance à qualifier tout ce qu'il n'aime pas de 'fake news'"

  • A
  • A
Chris Hughes : "Trump a tendance à qualifier tout ce qu'il n'aime pas de 'fake news'"
Chris Hughes, de passage à Paris.@ Grégoire Martinez / Europe 1
Partagez sur :

Interrogé par Europe1.fr, Chris Hughes, le cofondateur de Facebook est revenu sur l'élection de Donald Trump. Pour lui, "c'est une période difficile pour les États-Unis".

INTERVIEW

Un point de vue très tranché sur Donald Trump. De passage à Paris, Chris Hughes, le cofondateur de Facebook a accordé une interview à Europe 1. L'entrepreneur s'est notamment exprimé sur les conséquences de l'élection de Donald Trump et les attaques du président américain envers la presse. Pour lui, le président américain "a tendance à qualifier tout ce qu'il n'aime pas de 'fake news'" et "ce sont des attributs que nous avons déjà connus dans l'histoire et qui sont terrifiants".

"Une période difficile pour les Etats-Unis". "C'est une période difficile pour les États-Unis. Nous avons un président qui a montré qu'il n'a que peu d'intérêt pour la vérité, peu de respect pour la loi et une volonté de dire ce qu'il veut pour séduire", explique celui qui avait participé à la campagne de Barack Obama en 2008. Mais le jeune homme se veut tout de même optimiste. "Il y a une nouvelle énergie aux États-Unis, des gens qui s'intéressent vraiment au pays et qui se réveillent, qui se rendent comptent que Donald Trump est une menace", salue-t-il.