Chine : elles posent à 5 ans en bikini

  • A
  • A
Chine : elles posent à 5 ans en bikini
@ CAPTURE
Partagez sur :

Les "hôtesses" d’un salon de l’auto créent la polémique sur les réseaux sociaux.

La Chine sombre-t-elle dans "la décadence morale" ? Toujours est-il que l’idée de faire poser de jeunes fillettes en bikini devant des voitures n’a pas vraiment fait l’unanimité sur les réseaux sociaux. Mises en scène à l’occasion d’un salon de l’automobile dans le centre du pays, des petites filles chinoises ont posé en deux-pièces, bottes et maquillage devant des berlines. Des images qui ont circulé sur le Web et fait réagir de nombreux weibonautes - utilisateurs du réseau social chinois Weibo.

"Quelle honte !"

"Les bonnes moeurs d'il y a 30 ans sont-elles révolues ? N'est-ce pas la conséquence de la suprématie de l'argent?", s'est emporté un internaute sur Sina Weibo. "Cela illustre la décadence morale!". "Quelle honte. Utiliser des petites filles en bikini pour assurer la promotion de voitures!", a renchéri un autre sur cet équivalent chinois de Twitter.

"Des petites filles en bikini dans un salon de l'auto, est-ce aussi une grande réussite des réformes et de l'ouverture ?", a interrogé un autre internaute, faisant référence aux trente dernières années de fort développement de la Chine. Une période, lancée par Deng Xiaoping, vantée par les autorités pour ses succès économiques, mais qui pour beaucoup de Chinois s'est accompagnée d'une dilution des valeurs.

Prendre de l’assurance et de la confiance

Il est pourtant fréquent en Chine, premier marché automobile mondial, de faire poser des mannequins vêtues d'une tenue courte sur les stands d'exposition de voitures. Les Chinois sont par ailleurs friands des concours de beauté.

"Si vous tapez "enfants" et "bikini" sur un moteur de recherche de l'internet, vous trouverez des dizaines de milliers de résultats de concours d'enfants en bikini", s'est justifiée Zhang Ping, directrice de 7-Wind Model Costume, citée dans la presse chinoise. Elle a assuré que les enfants ayant pris part à l'événement avaient reçu l'autorisation de leurs parents et que seules deux fillettes étaient âgées de 5 ans.

Zhang Ping a aussi estimé que l'expérience avait permis à ces fillettes de "renforcer leur confiance" en elles, en affirmant que seul le fait d'avoir publié ces photos sur le web était de nature à les perturber.

La société qui a fait poser des fillettes en bikini a souhaité mercredi un apaisement de la vive polémique sans admettre de torts. "Nous espérons que (la controverse) va se calmer le plus tôt possible et nous ne souhaitons pas continuer à en parler", a déclaré une employée de la compagnie 7-Wind Model Costume.