Chine : 10.000 voyageurs bloqués à Canton seront surclassés en TGV

  • A
  • A
Chine : 10.000 voyageurs bloqués à Canton seront surclassés en TGV
Des usagers chinois font la queue mardi devant la gare de Canton.@ STR / AFP
Partagez sur :

Ces usagers sont bloqués dans les gares de Canton en raison d'une vague de froid importante.

Dix mille voyageurs chinois bloqués en gare de Canton, dans le sud de la Chine, vont être surclassés gratuitement en TGV pour rentrer chez elles passer le Nouvel an lunaire, ont annoncé les autorités chinoises. Cette décision intervient après que d'immenses foules aient été empêchées de partir en raison d'une vague de froid.

33.000 usagers bloqués. Quelque 33.000 usagers étaient encore bloqués en gare de la métropole méridionale à la mi-journée mercredi, selon la télévision centrale CCTV. Lundi, un pic de "près de 100.000 personnes" avait été enregistré dans les gares de Canton. Cette ville industrielle attire des centaines de milliers d'ouvriers migrants de tout le pays. Beaucoup rentrent chez eux une fois par an pour le réveillon du Nouvel an lunaire, le 8 février cette année. Cette transhumance humaine, considérée comme la plus grande du monde, met à rude épreuve les moyens de transport. Une vague de froid et de neige qui touche le nord et le centre du pays a aggravé la situation cette année.

Pas de surplus à payer. Plusieurs trains à destination de Canton, bloqués, n'ont pu rejoindre la ville méridionale qu'avec un important retard, obligeant les voyageurs à y patienter en gare. Les autorités ferroviaires ont mobilisé quatre trains à grande vitesse d'autres régions afin de prendre en charge des voyageurs bloqués à Canton, a déclaré la Guangzhou Railway Corporation. Les billets de TGV sont bien plus chers que ceux des trains normaux mais les usagers n'auront pas à payer la différence, selon la même source.

3 milliards de trajets pour le Nouvel an. Quelque 2,91 milliards de trajets devraient être effectués durant les 40 jours autour du Nouvel an, selon des estimations gouvernementales, soit plus d'un aller-retour en moyenne pour les 1,37 milliard d'habitants du pays.