Chasse à l'homme après l'attaque d'un centre Gay à Tel Aviv

  • A
  • A
Chasse à l'homme après l'attaque d'un centre Gay à Tel Aviv
Partagez sur :

Deux personnes ont été tuées par des tirs d'un inconnu devant un centre de la communauté homosexuelle de Tel Aviv. L'homme, en fuit, est activement recherché.

Un jeune homme de 26 ans et une jeune fille de 17 ans ont été tués samedi soir par des tirs d'un inconnu masqué devant un centre de la communauté homosexuelle de Tel Aviv. Quinze autres personnes ont également été blessées dont trois grièvement. La majeure partie des victimes sont des mineurs. Le tireur, vêtu de noir, a pris la fuite.

Le premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a condamné dimanche matin cette attaque et promis que le tireur serait jugé, rapporte l'édition en ligne du Jerusalem Post. La police a lancé d'intenses recherches dimanche pour retrouver cet homme. "Tout indique qu'il s'agit d'un acte criminel, et pas d'une attaque terroriste, dirigé contre la communauté des gays et lesbiennes", a déclaré le porte-parole de la police israélienne Micky Rosenfeld.

Dans la nuit, des milliers de personnes se sont rassemblées dans le centre de Tel Aviv pour dénoncer cette attaque.

Des représentants de la communauté homosexuelle se sont déclarés convaincus qu'il s'agissait bien d'une attaque homophobe. "Pas étonnant qu'un crime pareil puisse être commis, compte tenu de l'incitation à la haine contre la communauté homosexuelle", a déclaré aux journalistes le président de la communauté des gays et lesbiennes à Tel Aviv, Maï Pelem, faisant référence aux dénonciations virulentes de l'homosexualité par les milieux religieux.

Si l'enquête confirme la motivation homophobe, il s'agirait de l'agression la plus grave jamais commise en Israël contre des gays et des lesbiennes. En 2005, un Juif orthodoxe avait poignardé trois participants de la Gay Pride. Il avait par la suite été condamné à 12 ans de prison.