Ces histoires qui ont agité le web cette semaine

  • A
  • A
Ces histoires qui ont agité le web cette semaine
@ AFP
Partagez sur :

Chaque samedi, Maud Descamps vient nous raconter les bonnes histoires qui ont fait du bruit sur le web cette semaine.

Pour commencer, on refait le premier débat de la primaire de la gauche de jeudi soir, à travers les réseaux sociaux.

Et tout d'abord un chiffre : 207.000, c'est le nombre de tweets postés jeudi soir et qui mentionnaient le débat de la gauche. c'est à peu près autant qu'après le troisième débat de la primaire de la droite. Alors à votre avis quel est le candidat qui a été le plus mentionné pendant cette soirée ? C'est Manuel Valls, suivi de Benoit Hamon puis de Vincent Peillon.

Et quels les moments qui ont suscité le plus de réactions sur les réseaux sociaux ?

Le moment le plus tweeté, c'est lorsque Jean-Luc Bennahmias a dénoncé le sort réservé aux petits candidats, malmenés selon lui par les médias. Autre moment fort : lorsque Manuel Valls qualifie en un mot le quinquennat de François Hollande Hollande : le mot "fierté".

Et puis pour terminer, une petite devinette. A votre avis quel est le candidat qui a gagné le plus de followers pendant ce débat ? Et bien c'est Benoit Hamon ! Alors je ne sais pas s'il faut en tirer des conclusions mais lors des débats de la droite c'est François Fillon qui avait gagné le plus d'abonnés...

On quitte la politique française pour l'Erythrée, ce petit pays d'Afrique de l'Est qui est l'une des pires dictatures actuelles.

Exactement, ça fait 20 ans que la démocratie est inexistante en Erythrée et malgré tous les dangers que cela comporte, une équipe de journalistes a monté un site internet satirique et parodique, un peu à l'image du Gorafi. Ça s'appelle The awaze tribune... ce sont nos confrères de France 24 qui en parlent sur leur site et qui saluent le courage de ces journalistes qui risquent de graves représailles de la part du régime.

Et on termine avec une vidéo qui a fait le buzz cette semaine,celle d'un rappeur marseillais...

Oui jusque là rien de surprenant sauf que cette vidéo c'est le dernier clip du rappeur tourné dans la prison de Luynes alors qu'il y était incarcéré. C'était en 2016. La chanson s'appelle "Prétoire", et elle a été vue plus de 700.000 fois en seulement quelques jours... Les images sont tournées au téléphone portable. Un vrai souci pour la Direction interrégionale des services pénitentiaires de la région Paca puisque les téléphone sont censés être interdits. Mais surtout, il y a un problème de droit à l'image pour les codétenus qu'on aperçoit en arrière plan. Des mesures disciplinaires pourraient être prises. La vidéo, elle, est toujours en ligne...