Ces histoires qui ont agité le web cette semaine

  • A
  • A
Ces histoires qui ont agité le web cette semaine
@ JUSTIN TALLIS / AFP
Partagez sur :

Chaque samedi, Maud Descamps vient nous raconter les bonnes histoires qui ont fait du bruit sur le web cette semaine.

On commence évidemment avec le debrief du débat de la primaire de la droite et du centre sur les réseaux sociaux...

Dernier débat, dernier débrief. Une fois encore l'événement a été très suivi et commenté sur le web. Plus d'un million d'interactions sur Facebook jeudi soir et 350.000 messages sur Twitter. Les thématiques qui ont été les plus commentées ont été la santé, le chômage et l'éducation. Et alors, comme la dernière fois, c'est François Fillon qui a été le plus mentionné sur Twitter et c'est lui aussi qui a gagné le plus d'abonnés, de follower, pendant toute la durée du débat. 

Allez on file en Chine avec une initiative Facebook dont on se serait bien passé :

Figurez que Facebook a discrètement élaboré un outil de censure pour essayer de convaincre Pékin d'accepter son retour au pays puisque le réseau social est interdit là-bas... depuis 7 ans. Facebook a donc conçu ce logiciel, qui supprime des thèmes de discussion des internautes dans certaines parties du globe. C'est à lire dans le New York Times.

Et puis une initiative qui n'est pas passée inaperçue dans les Ardennes...

Oui le quotidien l'Union, lassé par les commentaires homophobes de ses lecteurs et internautes - la rédaction a mis en ligne et sur papier, une sélection de commaentaires avec les vrais noms et photos de leurs auteurs histoire de les faire réfléchir un peu.