Ces eurodéputés attendent Hollande

  • A
  • A
Ces eurodéputés attendent Hollande
Son discours, prévu en milieu de matinée après une intervention du président du Parlement Martin Schulz, sera suivi d'un échange avec les parlementaires.@ Reuters
Partagez sur :

Pour la première fois, le président français va s'exprimer devant ces élus, à Strasbourg.

L'INFO. C'est un peu un "grand oral" pour François Hollande. Le président de la République s'exprime mardi devant le Parlement européen de Strasbourg dans un discours attendu, deux jours avant le sommet de Bruxelles où l'adoption du budget de l'UE pour la période 2014-2020 s'annonce très difficile. Surtout, c'est la première fois depuis son élection que le président français s'exprimera devant les parlementaires européens.

Ce discours, prévu en milieu de matinée après une intervention du président du Parlement Martin Schulz, sera suivi d'un échange avec les parlementaires.

>> Qu'attendent les parlementaires du discours de François Hollande ? Que pensent-ils du chef de l'Etat ? Europe 1 a posé la question à plusieurs élus européens.

graham watson 930-1000

© Reuters

"Montrer qu'il est engagé". Le libéral britannique, Graham Watson l'attend au tournant. Il espère que le chef de l'Etat français exposera sa vision de l'avenir de l'Union européenne. "On comprendra peut-être un peu mieux la direction du gouvernement français actuel. Certains disent : 'M. Hollande, il n'a pas de vision pour l'Europe'. Il doit nous montrer qu'il est engagé, qu'il sait ce qu'il veut", exhorte ce député britannique, interrogé par Europe 1.

Isabelle Durant 930-1000

© Reuters

"La France d'abord, le reste après". Le président français plaît à certains politiques pour son style. L'écologiste belge, Isabelle Durant apprécie qu'il soit sorti du "tête à tête" avec l'Allemagne. "Je trouve que sur la méthode, il s'y prend plutôt bien même si cela ne le fait pas apparaître comme un grand champion. Mais je pense qu'il n'y a pas que les grands champions qui arrivent au bout de la course", affirme-t-elle. Mais "sur le contenu, il y a encore un héritage lourd : la France d'abord, le reste après", déplore l'élue européenne écologiste.

>>> A lire : A 50 ans, le couple franco-allemand s'essouffle

doris pack 930-1000

© Reuters

La France "a fait ce qu'il fallait faire". S'il y a un dossier sur lequel la France a agi seule, c'est bien celui du Mali. François Hollande va en parler lors de son discours. Sur ce point, tous l'applaudissent. Y compris, la conservatrice allemande Doris Pack. "Le Mali est beaucoup plus proche de la France que d'autres pays. Ils ont fait ce qu'il fallait faire. Ça nous a donné la chance de suivre la France dans un autre sens", assure cette députée d'outre-Rhin.