"Ce qu’il s’est passé", titre des mémoires de campagne d’Hillary Clinton

  • A
  • A
"Ce qu’il s’est passé", titre des mémoires de campagne d’Hillary Clinton
Hillary Clinton a perdu l'élection présidentielle face à Donald Trump, en novembre dernier. @ JEWEL SAMAD / AFP
Partagez sur :

La candidate battue à la dernière présidentielle américaine se confiera dans un livre à paraître en septembre.

Hillary Clinton promet de dévoiler "ce qu’il s’est passé". Le titre des mémoires de campagne de l’ex-candidate à la présidentielle américaine, au nom évocateur ("What Happened" en version originale), a été dévoilé jeudi par son éditeur, Simon and Schuster. La démocrate, battue par Donald Trump, racontera son expérience dans un ouvrage à paraître le 12 septembre prochain aux États-Unis. La date de sortie française n’est en revanche pas connue pour le moment.

"Maintenant, je baisse ma garde." L’ancienne secrétaire d’État, souvent décrite comme froide, a promis de "baisser sa garde". "Dans le passé, j’ai souvent senti que je devais être prudente en public, comme si j’étais sur un fil sans filet. Maintenant, je baisse ma garde", écrit-elle en préambule, selon la description de l’ouvrage publiée sur Amazon.

Hillary Clinton a expliqué elle-même sa démarche aux médias américains. "L’ouvrage donnera aux lecteurs une idée de ce qu’est réellement la course à la présidentielle, spécialement quand vous êtes une femme (elle a été la première femme candidate à la présidentielle américaine, ndlr). C’est aussi sur la résilience, et comment revenir plus fort après un échec", a-t-elle assuré, selon des propos relayés par le Guardian.

L’implication russe et le sexisme évoqués dans l’ouvrage. L’éditeur précise, selon CNN, que l’ancienne candidate démocrate évoquera également l’implication russe dans l’élection présidentielle, aussi bien que le sexisme ou encore "un adversaire qui a cassé tous les codes", allusion à Donald Trump.

Hillary Clinton a déjà écrit plusieurs livres sur sa carrière en politique, notamment sur son passage au prestigieux poste de secrétaire d’Etat, en 2014, et des mémoires en 2003, après avoir été Première dame (1993-2001).