Ce que l'on sait de l'homme arrêté avant de se rendre à la gay-pride de Los Angeles

  • A
  • A
Ce que l'on sait de l'homme arrêté avant de se rendre à la gay-pride de Los Angeles
La police photographie ce qui a été retrouvé dans la voiture de James Howell.@ Jason Redmond / AFP
Partagez sur :

James Howell, 20 ans, a été arrêté avec un arsenal dans sa voiture. La police est revenue sur ses déclarations affirmant que l'homme voulait causer des dégâts.

Quelques heures après la tuerie d'Orlando, un homme a été arrêté alors qu'il était en route pour la gay-pride de Los Angeles. Dans sa voiture, les policiers ont retrouvé un arsenal complet : trois fusils d'assaut, des chargeurs de munitions à haute capacité ainsi qu'un seau contenant 18 litres d'un produit chimique utilisé pour créer des explosifs.

James Howell, 20 ans. Il est 5 h du matin à Santa Monica, une proche banlieue de Los Angeles, quand la police reçoit un appel d'un voisin inquiet. Ce dernier décrit un homme louche en train de roder en pleine rue. Ce rôdeur, c'est James Howell, 20 ans. Quand la police arrive sur place et découvre l'arsenal, il est interpellé. L'homme indique alors aux policiers vouloir se rendre à la gay-pride de Los Angeles.

Ses intentions inconnues. Les témoignages diffèrent ensuite. Jacqueline Seabrooks, la chef de la police de Santa Monica a d'abord affirmé sur Twitter que James Howell aurait voulu s'y rendre pour faire des dégâts, avant de revenir sur ses propos dans un nouveau tweet. Ce correctif vient corroborer les déclarations d'un autre cadre de la police qui a annoncé que James Howell voulait s'y rendre sans préciser ses intentions. Tous s'accordent à dire qu'il n'y a aucune connexion entre cette arrestation et la tuerie d'Orlando dans un night-club gay à 4.000 km de là.



"Aucune d'animosité envers les homosexuels", selon un ami. "James Howell ne ressent aucune animosité envers les homosexuels", a indiqué un ami de l'interpellé au Los Angeles Times. Et d'ajouter que James Howell était lui-même bisexuel.