Catastrophe en Turquie : plus de 200 mineurs tués

  • A
  • A
Catastrophe en Turquie : plus de 200 mineurs tués
Il s'agit de l'une des pires catastrophes industrielles survenues en Turquie.@ REUTERS
Partagez sur :

SOUS TERRE - Des centaines de mineurs sont encore piégés sous terre et le bilan de la catastrophe pourrait s'alourdir.

Il s'agit de l'une des pires catastrophe industrielles survenues en Turquie. 274 mineurs ont été tués mardi dans une mine de charbon de la province de Manisa, dans l'ouest du pays. Plusieurs centaines d'autres sont toujours piégés sous terre, malgré les efforts des secouristes.

Des mineurs coincés dans une poche. Le bilan risque donc de s'alourdir, selon le ministre de l'Energie, Taner Yildiz. "Nous entrons dans une phase plus critique. Au fur et à mesure que le temps s'écoule, nous nous approchons à grands pas d'une issue très défavorable", a averti le ministre. Au total, 787 employés se trouvaient dans la mine mardi quand une explosion et un incendie sont survenus. Un grand nombre de mineurs est parvenu à s'échapper des galeries après l'explosion, mais une autre partie d'entre eux demeure inaccessible, coincée dans une poche isolée. 



Des dizaines d'ambulances. Au cœur de la nuit, des norias de secouristes extirpaient au compte-goutte des blessés, la plupart souffrant de graves difficultés respiratoires, devant des centaines de collègues et de membres de leurs familles en quête de nouvelles d'un proche, prisonnier du sous-sol. De nombreux gendarmes et policiers en armes étaient déployés autour du site pour faciliter les allées et venues incessantes de dizaines d'ambulances entre le site de la catastrophe et l'hôpital de Soma, ville où est située la mine.

Erdogan sur place. Le Premier ministre turc s'est rendu sur le site sinistré, qu'il a visité après avoir annulé une visite en Albanie. D'après le ministère turc du Travail et de la Sécurité sociale, la mine a été inspectée la dernière fois le 17 mars et elle appliquait les normes en vigueur. Mais selon un employé, "il n'y aucune sécurité dans cette mine. Les syndicats ne sont que des pantins et la direction ne pense qu'à l'argent".

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

L'ACTU - Des centaines de mineurs bloqués au fond d'une mine en Turquie