Carlos Arredondo, le héros de Boston

  • A
  • A
Carlos Arredondo, le héros de Boston
@ CAPTURE YOUTUBE
Partagez sur :

PORTRAIT - Ce Costaricain est devenu, en quelques heures, un héros sur les réseaux sociaux.

Avec son chapeau de cowboy, ses cheveux longs et son accent à couper au couteau, Carlos Arredondo n’est pas passé inaperçu devant l’objectif des caméras. Cet homme, d’origine costaricaine était parmi les spectateurs du marathon de Boston lorsque deux bombes ont explosé, lundi, rapporte le site du International Business Time.

>> Les dernières infos sur les explosions de Boston

"Nous étions à quelques pas seulement de l’endroit où a eu lieu l’explosion" raconte cet homme de 52 ans, interrogé par une chaîne de télévision américaine. "Je suis bénévole à la Croix Rouge, alors j’ai traversé et je suis allé aider dès que j’ai pu", ajoute-t-il.

Sans se poser de question, Carlos Arredondo s’est aussitôt affairé auprès des victimes pour tenter de leur sauver la vie. On peut le voir sur cette vidéo, prise quelques minutes seulement après les deux explosions.

Les photos et captures de vidéo de Carlos Arredondo, les mains ensanglantées, tenant notamment l’artère fémorale d’un blessé entre ses doigts, ont fait le tour des réseaux sociaux en seulement quelques heures.

16.04-carlos-arredondo-face

Très vite, sur Twitter, le nom de Carlos Arredondo a été cité en exemple des "héros dont l’Amérique a besoin", comme le montre le tweete, ci-dessous.

Mais cet homme n’est pas un total inconnu. Il milite depuis plusieurs années pour la paix en Irak où son fils a été tué en 2004. Carlos Arredondo a également perdu son deuxième fils, qui s’est suicidé quelques années après la mort de son frère dont il ne s’était jamais remis. Un destin tragique pour cet immigré érigé depuis lundi en héros de l’Amérique.