Cachemire : l'Inde a mené des "frappes chirurgicales" le long de la ligne de contrôle

  • A
  • A
Cachemire : l'Inde a mené des "frappes chirurgicales" le long de la ligne de contrôle
L'Inde a mené des "frappes chirurgicales" contre des camps rebelles @ TAUSEEF MUSTAFA / AFP
Partagez sur :

Deux soldats pakistanais ont été tués dans la nuit de mercredi à jeudi dans des frappes indiennes le long de la ligne de contrôle du Cachemire.

L'Inde a mené des "frappes chirurgicales" contre des camps rebelles le long de la ligne de démarcation de la région contestée du Cachemire, frontière de facto entre l'Inde et le Pakistan, a annoncé jeudi l'armée indienne.

"Des équipes de terroristes s'étaient positionnées dans des bases le long de la ligne de contrôle pour rentrer clandestinement et perpétrer des attaques terroristes (en Inde). L'armée indienne a mené des frappes chirurgicales la nuit dernière" contre ces positions, a déclaré un haut responsable de l'armée indienne lors d'une conférence de presse à New Delhi. Ces frappes ont fait "un nombre significatif de victimes", a-t-il ajouté.

Par ailleurs, l'armée pakistanaise a accusé les troupes indiennes d'avoir tué deux de ses soldats jeudi près de la ligne de contrôle divisant la région contestée du Cachemire. "Les troupes pakistanaises ont répondu à des tirs indiens non provoqués sur la ligne de contrôle", a indiqué l'armée pakistanaise dans un communiqué, ajoutant que les échanges de feu ayant duré entre 2h30 et 8h du matin avaient coûté la vie à deux soldats pakistanais.