Burundi : série d'attaques à la grenade, un enfant tué

  • A
  • A
Burundi : série d'attaques à la grenade, un enfant tué
Maire de Bujumbura, image d'illustration@ STRINGER / AFP
Partagez sur :

Lundi, cinq grenades ont été lancées dans la capitale du Burundi, Bujumbura. Il y aurait une dizaine de blessés selon un bilan provisoire. 

Au moins cinq grenades ont explosé lundi matin dans la capitale burundaise Bujumbura tuant un enfant et faisant au moins une dizaine de blessés, selon des témoins. 

"On veut nous terroriser". Trois grenades, lancées par des hommes circulant à moto, ont explosé dans le quartier de Rohero, au coeur de Bujumbura, et deux autres dans un quartier du nord de la ville, Buyenzi, selon ces témoins et le collectif de journalistes burundais, SOS Medias Burundi. "On ne sait pas ce qui se passe mais c'est clair, on veut nous terroriser. J'ai déjà entendu trois explosions de grenades et ici, près du rond-point central (de Rohero), il y a eu plusieurs blessés", cinq hommes et une femme, a déclaré un habitant de Bujumbura. 

Un enfant âgé d'une dizaine d'années a été tué au marché de Siyoni, dans le quartier de Ngagara, au nord de la ville, a indiqué une source policière. Elle a confirmé des informations du collectif de journalistes burundais, SOS Médias Burundi, qui a diffusé sur son compte Twitter la photo de la victime, gisant dans une rue et recouverte d'une couverture.

Crise politique. Après un début du mois de janvier plutôt calme, Bujumbura est en proie à une recrudescence d'attaques armées depuis début février. Le pouvoir et l'opposition se rejettent mutuellement la responsabilité de ces "attaques terroristes", qui se sont multipliées depuis le début de la crise au Burundi sans jamais être revendiquées. Le pays est plongé dans une profonde crise politique depuis la candidature fin avril 2015 du président Pierre Nkurunziza, réélu en juillet, à un troisième mandat.