Burkina Faso : l'armée assiège la caserne de la garde présidentielle

  • A
  • A
Burkina Faso : l'armée assiège la caserne de la garde présidentielle
Partagez sur :

L'armée régulière burkinabè encercle mardi la caserne où la garde présidentielle (RSP) est en garnison. L'objectif, s'assurer que le RSP ne tente pas de nouveau coup d'Etat.

Des soldats burkinabés ont pris position mardi à Ouagadougou devant la caserne du Régiment de sécurité présidentielle (RSP), dissoute à la suite
de l'éphémère coup d'Etat qu'il a initié à la mi-septembre. Lundi, le chef d'état-major des forces armées avait déclaré que les membres de l'ex-garde prétorienne refusaient de rendre les armes.

Un quartier bouclé. Il a accusé l'initiateur du putsch manqué, le général Gilbert Diendéré, de chercher l'appui de forces étrangères et de militants islamistes. Dans un communiqué, l'armée recommande à la population d'éviter le secteur d'Ouaga 2000, proche de la présidence et où se trouve la caserne du RSP, et aux habitants de se calfeutrer chez eux.

Aéroport fermé. Elle a également demandé aux journalistes de se tenir à l'écart et de ne rien révéler sur les positions des soldats "afin de ne pas compromettre les opérations en cours". L'aéroport de la capitale a été fermé.