Brown, Cameron et Clegg ont voté

  • A
  • A
Brown, Cameron et Clegg ont voté
@ REUTERS
Partagez sur :

En Grande-Bretagne, la participation aux législatives semble importante. Et le résultat serré.

Depuis jeudi matin, 7 heures, quelque 50.000 bureaux de vote sont ouverts en Grande-Bretagne. Tour à tour dans la matinée, David Cameron, le leader du parti conservateur donné favori, puis Gordon Brown, le Premier ministre travailliste sortant, et enfin Nick Clegg, le patron des libéraux démocrates qui pourrait créer la surprise, ont voté pour ces élections législatives qui s’annoncent très serrées.

Une participation importante

Première indication : la participation semble importante. Dès les premières heures du scrutin, des responsables de bureaux de vote ont noté un nombre d’électeurs en hausse.

Les bureaux de vote doivent fermer à 22 heures. On connaîtra alors les projections des sondages réalisés à la sortie des urnes mais il ne s'agira que d'indications. Il faudra attendre plusieurs heures avant d'avoir une image un peu plus précise du futur parlement.

A moins que...

Dans l’opposition depuis 13 ans, les conservateurs espèrent enfin reconquérir le pouvoir. Mais du fait du système électoral en vigueur outre-Manche, les Tories ne sont pas sûrs de pouvoir convertir leur nette avance dans les sondages en majorité à la chambre des Communes. Grâce au découpage électoral et au scrutin majoritaire uninominal à un tour, les travaillistes pourraient en effet remporter les élections non pas en termes de voix, mais en terme de sièges.

Le scénario final pourrait être celui d’un parlement "suspendu" ou "hung Parliament", dans lequel aucun parti ne décrocherait la majorité absolue. Et où des alliances devraient obligatoirement être nouées.

DOSSIER SPECIAL - "And the winner is...” sur Europe1.fr