Brexit : Marine Le Pen n'est pas la bienvenue au Royaume-Uni

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Au Royaume-Uni, les eurosceptiques redoute une visite de la présidente du Front national, favorable au Brexit.

Marine Le Pen souhaite se rendre au Royaume-Uni pour soutenir la campagne pour la sortie du pays de l’Union européenne, mais une partie des Britanniques ne veut pas du tout de son soutien, à tel point que certain voudraient même l’empêcher d’entrer sur leur territoire.

"Un parti raciste". Les partisans du Brexit ont adressé à la ministre de l’Intérieur une demande formelle d’interdiction du territoire visant directement la présidente du Front national. En effet, les eurosceptiques redoutent plus que tout une prise de position de Marine Le Pen qui pourrait faire fuir les électeurs. "Historiquement son parti est perçu comme un parti raciste, elle pourrait faire un commentaire qui pourrait être mal interpréter ici, et ça ne fera pas avancer le débat", estime l’un d’eux.

Un débat national. Trop clivante, Marine Le Pen n’aurait pas sa place dans un débat que la plupart des militants veulent voir rester national. "Nous, les Britanniques nous n’aimons pas que des étrangers viennent nous dire ce que nous devons faire", lance un autre partisan du Brexit. Officiellement la responsable frontiste n’a pas encore communiqué la date de sa visite, les eurosceptiques espèrent en tout cas que le message a été reçu, et qu’elle ne viendra pas.