Brexit : le chef de la diplomatie allemande met en garde contre "une désintégration" de l'UE

  • A
  • A
Brexit : le chef de la diplomatie allemande met en garde contre "une désintégration" de l'UE
@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

Que la Grande-Bretagne devienne un pays tiers à l'Union européenne ? "Nous ne le souhaitons pas", a affirmé Jean-Marc Ayrault.

Le ministre allemand des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier a mis en garde mercredi contre le risque d'une "désintégration" de l'Union européenne (UE) en cas de sortie de la Grande-Bretagne suite au référendum du 23 juin.

Un vote des Britanniques en faveur d'une sortie "constituerait un choc pour l'UE suite auquel il faudrait s'assurer que l'UE soit préservée et qu'un processus réussi d'intégration de plusieurs décennies ne finisse pas en désintégration" du bloc, a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse dans la ville de Brandebourg (est), après une rencontre avec son homologue français Jean-Marc Ayrault.

"Un pays tiers". "Les Britanniques sont face à un choix", a de son côté assuré le chef de la diplomatie française. "Et ils savent bien que voter le Brexit, c'est comme le disait il y a encore peu de temps le président de la Commission européenne (Jean-Claude Juncker, ndlr) faire un choix qui ferait de la Grande-Bretagne un pays tiers.", a-t-il ajouté. "Ça serait la réalité, ce que nous ne souhaitons pas", a ajouté Jean-Marc Ayrault.

Le camp du maintien dans l'UE, mené par le Premier ministre britannique conservateur David Cameron, est sous pression accrue depuis quelques jours du fait d'une succession de sondages donnant les partisans du "Brexit" en tête.