Brexit : démission de plus de la moitié du cabinet fantôme travailliste

  • A
  • A
Brexit : démission de plus de la moitié du cabinet fantôme travailliste
Les membres de la formation d'opposition critiquent le manque d'implication de Jeremy Corbyn dans la campagne pour le "in"@ BEN STANSALL / AFP
Partagez sur :

Dix-huit membres de la formation d'opposition ont démissionné, dénonçant le manque d'implication de leur leader Jeremy Corbyn dans la campagne autour du Brexit. 

Dix-huit membres du cabinet fantôme travailliste, soit plus de la moitié de la formation d'opposition, ont démissionné depuis dimanche pour marquer leur désaccord avec leur leader Jeremy Corbyn, accusé de ne pas avoir assez défendu le maintien dans l'Union européenne.

Appel à la démission de Corbyn. "Il est temps pour toi de te retirer", a écrit lundi, à l'adresse de Jeremy Corbyn, Angela Eagle, en charge des entreprises dans le cabinet fantôme dans sa lettre de démission. Avant elle, John Healey, chargé du logement, Lisa Nandy, de l'énergie et Owen Smith, du travail et des retraites avaient annoncé lundi leur démission, faisant suite à celles déjà enregistrées dimanche.