Brésil : nouvelle démission d'un ministre liée au scandale Petrobras

  • A
  • A
Brésil : nouvelle démission d'un ministre liée au scandale Petrobras
Le dirigeant intérimaire du Brésil Michel Temer lors d'une réunion. Image d'illustration.@ ANDRESSA ANHOLETE / AFP
Partagez sur :

Fabiano Silveira, ministre de la Transparence, a démissionné lundi, une semaine après un premier départ au sein du gouvernement intérimaire de Michel Temer.

Le ministre brésilien de la Transparence, Fabiano Silveira, a démissionné lundi après la divulgation d'un enregistrement audio dans lequel il critiquait l'enquête sur le scandale de corruption Petrobras, ont déclaré des sources officielles. 

Des conseils à un collègue. Dans l'enregistrement révélé par la télévision Globo dans la nuit de dimanche à lundi, on entend Fabiano Silveira discuter de la grande opération anti-corruption qui a mis au jour le vaste scandale de corruption lié au groupe pétrolier public Petrobras. Ses interlocuteurs sont Renan Calheiros, président du Sénat, et Sergio Machado, ex-président de Transpetro, une filiale de Petrobras. Tous deux sont l'objet d'investigations dans le cadre du scandale Petrobras. La conversation date du mois de mars, alors que Fabiano Silveira était membre du Conseil national de la justice. Il y assurait que le Parquet était "perdu" dans l'affaire Petrobras et conseillait Sergio Machado pour faire face à sa procédure.

Spéculations "insolites". Dans sa lettre de démission, Fabiano Silveira déclare n'avoir jamais imaginé "faire l'objet de spéculations si insolites". Les propos tenus "étaient des commentaires d'ordre général et de simples opinions, amplifiés par le climat d'exaspération politique que nous constatons tous", y ajoute-t-il.

Deux départs en une semaine. Fabiano Silveira est le deuxième ministre à quitter le gouvernement intérimaire de Michel Temer en une semaine. Le 23 mai, le ministre de la Planification, Romero Juca, s'était mis "en réserve" de ses fonctions après la révélation d'une conversation dans laquelle il se prononçait pour la fin de l'enquête sur le scandale Petrobras, dans lequel il est lui-même mis en cause. On avait appris le lendemain qu'il avait été limogé.