Brésil : Lula perd son épouse en pleine tourmente politique

  • A
  • A
Brésil : Lula perd son épouse en pleine tourmente politique
L'ex-président et son épouse ont été rattrapés ses derniers mois par l'enquête sur le gigantesque scandale.@ AFP
Partagez sur :

Marisa Leticia Rocco, est décédée jeudi à l'âge de 66 ans. L'épouse de l'ancien président était hospitalisée depuis le 24 janvier.

L'épouse de l'ex-président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva, Marisa Leticia Rocco, est décédée jeudi à l'âge de 66 ans, à Sao Paulo, l'icône de la gauche perdant sa compagne au moment le plus sombre de sa vie politique. L'ancienne première dame était hospitalisée depuis le 24 janvier, après avoir été victime d'une attaque cérébrale (AVC). Selon l'hôpital syrio-libanais de Sao Paulo, les examens réalisés jeudi matin ont révélé "l'absence de flux sanguin dans le cerveau".

Un message de Lula sur Facebook. "La famille Lula da Silva remercie pour toutes les manifestations de soutien et de solidarité reçues ces 10 derniers jours", a réagi Lula sur Facebook, après avoir remplacé la photo de son profil par une photo de lui à côté de son épouse.

Une minute de silence. Une minute de silence a été respectée à la chambre des députés à Brasilia, et de nombreux messages de condoléances ont été envoyés par des politiciens de tous bords. Une des premières à lui rendre hommage a été l'ex-présidente Dilma Rousseff, qui a succédé à Lula en 2011. Elle a été destituée en août dernier après avoir été accusée de maquiller les comptes publics. "Marisa Leticia était une femme de combat. Ces derniers mois, le président Lula et elle ont été victimes de persécution et de grandes injustices. J'imagine que la douleur de Lula est insupportable", a écrit Mme Rousseff sur les réseaux sociaux.

Scandale de corruption. Ces derniers mois, l'ex-président (2003-2010) et son épouse ont été rattrapés par l'enquête sur le gigantesque scandale de corruption autour du géant étatique pétrolier Petrobras. Lula est poursuivi dans plusieurs volets de cette enquête tentaculaire. Son épouse est visée dans celui lié à un appartement sur le littoral de Sao Paulo appartenant officiellement au groupe de construction OAS, impliqué dans le scandale de Petrobras. Les enquêteurs soupçonnent qu'il a été en réalité offert par cette entreprise à l'ancien couple présidentiel.