Brésil: 6% de la population dans les favelas

  • A
  • A
Partagez sur :

Plus de 11,4 millions de Brésiliens, soit 6% de la population du pays, vivent dans des favelas, des quartiers illégaux, selon le recensement publié mercredi par l'Institut brésilien de géographie et de statistique (IBGS, officiel).

Selon les données de l'IBGS, il y a 6.329 favelas répartis dans 323 communes. L'état de Sao Paulo est celui où elles sont les plus nombreuses (23,2% du total), suivi par Rio de Janeiro (19,1%).Ces quartiers illégaux "occupent généralement les zones les moins propices à l'urbanisation, comme des versants dépourvus de végétations à Rio de Janeiro, des zones côtières de Fortaleza, des ravins à Maceió" (état de Alagoas, nord-est), selon l'IBGS.

Les données recueillies pour le recensement révèlent également que 67,3% des maisons des favelas disposent du tout-à-l'égout, 72,5% ont l'électricité, 88,3% ont l'eau courante, et 95,4% bénéficient d'un service de ramassage d'ordures.