Breivik : la Norvège se souvient

  • A
  • A
Breivik : la Norvège se souvient
Pour conclure cette douloureuse journée, le chef du gouvernement doit à un concert commémoratif mettant en scène des artistes norvégiens et, peut-être, Bruce Springsteen, dans le centre d'Oslo.@ REUTERS
Partagez sur :

Un an après le massacre commis par Breivik, les Norvégiens se rassemblent.

Il y a un an jour pour jour, Anders Behring Breivik tuait 77 personnes, principalement des adolescents, dans le pire massacre à être perpétré sur le sol norvégien depuis la Seconde Guerre mondiale.

Le Premier ministre norvégien Jens Stoltenberg a donné dimanche le coup d'envoi des cérémonies de commémoration des attaques du 22 juillet 2011, en se félicitant que leur auteur ait échoué à changer la très libérale nation scandinave. "La bombe et les balles (de Breivik, ndlr) visaient à changer la Norvège. Le peuple norvégien a répondu en embrassant nos valeurs. Le tueur a échoué, le peuple a gagné", a-t-il déclaré lors d'une cérémonie dans le quartier des ministères à Oslo.

Lors de son procès qui s'est achevé le 22 juin, Breivik a reconnu être l'auteur des attaques mais a plaidé non coupable. Le verdict doit tomber le 24 août.