Boeing 787 : voilà ce qui cloche
© REUTERS

Le Japon a diffusé vendredi une photo de la batterie noircie de l'avion, cause d'un incident.

La photo. Les autorités japonaises, qui enquêtent aux côtés des Américains sur les avaries survenues sur un Boeing 787, ont diffusé vendredi un cliché montrant la fameuse batterie lithium-ion noircie à l'origine d'un incident qui a entraîné un atterrissage forcé au Japon et l'immobilisation mondiale de tous les appareils de ce type. L'accumulateur, qui équipait un Boeing 787 d'All Nippon Airways (ANA), a surchauffé et a dégagé une forte odeur.

>> A LIRE AUSSI - Le Dreamliner tourne au cauchemar

L'enquête. "Il est certain que la batterie a subi quelque chose", peut-être un courant ou une tension électriques trop forts, a expliqué aux télévisions un inspecteur japonais. Les causes de ces dysfonctionnements peuvent être multiples et l'enquête pourrait de fait prendre des semaines compte-tenu de la complexité du système, un coup dur pour les compagnies japonaises qui avaient commencé à exploiter intensivement le Boeing 787. En attendant que le problème soit élucidé et la sûreté garantie, les autorités de divers pays ont demandé aux compagnies de laisser au sol les 50 Boeing actuellement en service dans le monde, dont 24 pour le seul Japon).