Birmanie : Aung San Suu Kyi "profondément désolée" et "prête" à organiser le retour des Rohingyas

  • A
  • A
Partagez sur :

La dirigeante birmane Aung San Suu Kyi a affirmé ne pas avoir peur du "regard de la communauté internationale", dans une allocution à la télévision nationale, mardi.

"Profondément désolée", Aung San Suu Kyi s'est adressée mardi à son peuple en condamnant "les violations des droits de l'Homme" dont auraient été victimes les musulmans rohingyas par les autorités du pays avant de fuir au Bangladesh voisin.

Bientôt le retour des Rohingyas ? La prix Nobel de la paix s'est dit prête à organiser leur retour en Birmanie. "Nous nous tenons prêts à débuter la vérification" des identités des réfugiés, en vue de leur retour, a-t-elle déclaré dans son discours télévisé.

Une Assemblée générale de l'Onu sanselle. L'opinion publique birmane attendait avec impatience l'allocution de la dirigeante du pays, prix Nobel 1991, alors que la communauté internationale s'est de plus en plus intéressée au sort de cette minorité de 410.000 personnes, qui ont fui l'État Rakhine, à l'ouest du pays. Une communauté internationale dont Aung San Suu Kyi a dit ne pas avoir peur du regard, alors que s'ouvre, sans elle, l'Assemblée générale des Nations unies, à New York, mardi.