Berlin : les cafés à emporter bientôt taxés ?

  • A
  • A
Berlin : les cafés à emporter bientôt taxés ?
Image d'illustration@ GREG WOOD / AFP
Partagez sur :

Des sénateurs de Berlin envisagent d'instaurer une taxe sur les cafés à emporter qui génèrent, selon eux, trop de déchets.

Dans toutes les grandes villes du monde, le café à emporter est entré dans les mœurs des citadins pressés. Si certains d'entre eux investissent dans des mini-thermos, beaucoup se contentent des gobelets en carton proposés par les commerçants. Sauf que du côté de Berlin, cette habitude commence à irriter les deux partis au pouvoir. Des sénateurs socio-démocrates (SPD) et chrétiens-démocrates (CDU) envisagent par conséquent de taxer ces "coffee to go", rapporte le journal Ouest-France.

Une taxe "de 10 à 20 centimes". Plusieurs membres du Sénat de Berlin ont ainsi proposé d'instaurer une taxe sur les gobelets des cafés à emporter mais aussi sur les emballages à pizza que les particuliers commandent de chez eux. Selon Daniel Buchholz, porte-parole du SPD pour les questions environnementales au parlement de la capitale, "l’utilisation des gobelets a énormément augmenté ces dernières années et est devenu un problème massif en centre-ville". Pour le limiter, son parti propose "une taxe de 10 à 20 centimes". 

Une mesure qui ne pourrait que plaire à la société responsable du nettoyage dans la capitale allemande. Tanja Wielgloss, sa présidente, remarque que "ces gobelets de cafés ont augmenté de manière exorbitante". Par conséquent, "nous essayons de voir ce que nous pouvons tous faire ensemble pour conserver notre ville propre".

280 millions de gobelets utilisés par an. La consommation de "coffee to go" serait de 280 millions par an. Et si une part finit à la poubelle recyclage, d'autres prennent le chemin des incinérateurs avec les ordures ordinaires, sans parler de ceux qui, abandonnés sur la voie publique, donnent de plus en plus de travail aux agents de nettoyage.