Benoît XVI est arrivé à Madrid

  • A
  • A
Benoît XVI est arrivé à Madrid
Benoît XVI a été accueilli par le couple royal espagnol.@ MaxPPP
Partagez sur :

Le pape sera largement sollicité durant ses quatre jours de présence dans la capitale espagnole.

Le pape est arrivé jeudi en fin de matinée à l'aéroport de Barajas où il a été accueilli par le roi Juan Carlos et la reine Sofia, avant de traverser Madrid dans sa "papamobile" devant des pèlerins du monde entier, agitant des drapeaux multicolores. Les Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) doivent s'ouvrir officiellement jeudi soir, même si les jeunes pèlerins sont présents depuis quelques jours déjà.

Benoît XVI a été accueilli chaleureusement par le couple royal, Juan Carlos lui adressant une longue poignée de main. Souriant, apparemment reposé, le pape a été acclamé par des milliers d'enfants regroupés sur le tarmac.

L'arrivée de Benoît XVI à l'aéroport de Barajas :

Dans un discours tenu avant de quitter l'aéroport, Benoît XVI s'est rapidement exprimé pour fustiger "la superficialité, la consommation et l'hédonisme régnant", la religion étant selon lui "un refuge" pour la jeunesse.

Emploi du temps chargé

Benoît XVI devrait enchaîner quelques rendez-vous avant une première prise de parole devant un peu plus de 500.000 jeunes, point fort de la journée de jeudi.

Vendredi, il devrait notamment participer à un chemin de croix, puis samedi, il sera attendu lors de la grande veillée, point d'orgue de ces JMJ 2011. Dimanche, après la grande messe de clôture, il rejoindra Rome dans la soirée.

L'accueil sera chaud

A 84 ans, Benoît  XVI devra affronter des températures annoncées autour de 37 degrés sur Madrid. L'accueil s'annonce chaud, lui aussi : le pape est assuré de soulever l'enthousiasme des centaines de milliers de jeunes pèlerins présents sur place, mais aussi de rencontrer plusieurs manifestations de protestation sur son parcours.

En cause notamment, le coût des célébrations. Mercredi, plusieurs milliers de personnes avaient marché dans le centre de Madrid pour dénoncer le coût de ces JMJ espagnoles. Les organisateurs de la manifestation estiment la participation de l'Espagne à une centaine de millions d'euros, une dépense mal acceptée en pleine crise économique. Le gouvernement espagnol, de son côté, a refusé de fournir un chiffre.

Des groupes homosexuels ont également lancé un appel sur Facebook, pour organiser des séances de baisers à l'arrivée du pape. Un accueil auquel il avait déjà eu droit lors de sa précédente visite en Espagne, en novembre dernier.