Belgique : quatorze migrants blessés après une course-poursuite avec la police

  • A
  • A
Belgique : quatorze migrants blessés après une course-poursuite avec la police
Après plus de 45 km de poursuite avec la police, la camionnette qui transportait les migrants, s'est encastrée dans une barrière de sécurité. (Photo d'illustration)@ Eric LALMAND / BELGA / AFP
Partagez sur :

Les jours de cinq des quatorze passagers, dont le conducteur mineur, sont en danger. La course-poursuite s'est terminée dans une barrière de sécurité.

Quatorze migrants ont été blessés mardi près de Bruxelles, dont cinq grièvement, lorsque la camionnette conduite par un mineur qui les transportait a heurté une barrière de sécurité durant une course-poursuite avec la police, a indiqué le parquet de la capitale belge. Les jours des deux mineurs et de trois des douze passagers adultes qui se trouvaient à l'arrière du véhicule "sont en danger", a précisé dans la matinée le parquet dans un communiqué. Tous se trouvaient "en situation illégale sur le territoire" belge.

Quarante-cinq kilomètres de poursuite. Le conducteur a été identifié par les initiales "W.H." par le parquet, qui a précisé qu'il s'agissait d'un "mineur". En Belgique, la majorité intervient à 18 ans. Le jeune homme, dont la nationalité n'a pas été mentionnée, a été placé en garde à vue. Une information judiciaire a été ouverte pour "trafic d'êtres humains" et entrave à la circulation. La camionnette avait été repérée par la police vers 3 heures (1 heure en France) roulant à contre-sens sur l'autoroute à hauteur de Nivelles, à une quarantaine de kilomètres au sud de Bruxelles.

"Le conducteur a alors fait demi-tour en direction du Ring (périphérique autoroutier) de Bruxelles. Il a été pris en chasse par plusieurs voitures de police", selon le communiqué. Après plus de 45 kilomètres de poursuite, "le conducteur a tenté de percuter les voitures de police", "perdu le contrôle de son véhicule" et "percuté" la barrière centrale de l'autoroute.

La Belgique, pays de transit vers le Royaume-Uni. L'identification des migrants "est en cours", selon la même source. La Belgique est un pays de transit pour les migrants qui tentent de rejoindre le Royaume-Uni en traversant illégalement la Manche au départ de la côte belge ou du Nord de la France.