Belgique : le dos nu du Premier ministre fait jaser

  • A
  • A
Belgique : le dos nu du Premier ministre fait jaser
@ Capture d'écran RTL.be
Partagez sur :

VIDEO - Une émission de télévision belge montre une scène d'intimité d'Elio di Rupo. Les commentateurs wallons s'arrachent les cheveux.

L'INFO. Il n'est pas encore diffusé mais fait beaucoup parler de lui en Belgique. Et pour cause, un reportage montre le Premier ministre Elio Di Rupo torse nu dans sa chambre. Plus connu pour ses noeuds-papillon rouges que pour sa plastique, l'homme politique a choqué certains commentateurs. On y voit pourtant que le dos du chef de l'Etat, entrain de se changer.



Flamands contre Wallons. C'est la télévision flamande Vier qui doit diffuser le fameux reportage, dans Kroost, une émission connue pour révéler l'intimité des hommes politiques. Le rédacteur en chef du Vif/L'Express y a vu une opération séduction pour la Flandre, traditionnellement plus réticente aux hommes politiques wallons. "Dans le fait de montrer ce dos, c’est la symbolique [...] d'un type en top condition. Alors qu’il est censé représenter, en Flandre, -c’est la N-VA qui le répète-, tout ce qu’il y a de pire en Wallonie, puisqu’il est socialiste: le laisser-aller, l’ankylosé, le boursoufflé, le périmé", analyse Thierry Fiorilli.

Un député du Mouvement réformateur (à droite) a fustigé ce geste, qu'il trouve "scandaleux" et dont il estime qu'il "fait honte" à la Belgique. Une journaliste du Soir fustige la peopolisation de la vie politique, passant au passage sous silence les nombreuses photos de présidents et Premier ministres torse nu : "C'est le summum de l'indécence. Pourquoi un Premier ministre a besoin de se mettre à poil pour faire parler de lui ? Quel est le message politique ?"

Trois secondes. Le porte-parole d'Elio di Rupo a justifié la scène en expliquant que les images ont été tournées le jour de la fête nationale belge, le 21 juillet. Le Premier ministre aurait profité d'une pause pour se rafraîchir et changer de chemise. Un instant fugace de trois secondes à peine. Nul doute que l'émission du 24 février va battre des records d'audience, mais sûrement seulement du côté flamand.



ORLM: "Di Rupo se met à poil pour faire parler de lui?"

sur le même sujet, sujet,

PROVIDENTIEL - Di Rupo, un nouvel homme pour sauver la Belgique

PORTRAIT - Elio di Rupo, du "Petit Chose" au "régent"

RENOUVEAU - Elio di Rupo parle d'une "nouvelle Belgique"