Belgique : fusillade au tribunal

  • A
  • A
Belgique : fusillade au tribunal
@ REUTERS
Partagez sur :

Une juge et un greffier ont été abattus jeudi à Bruxelles. Le tireur a réussi à prendre la fuite.

La Belgique n’avait jamais été confrontée à un drame pareil. Jeudi, un homme qui assistait à une audience dans une salle dépendant du palais de justice de Bruxelles a soudainement ouvert le feu, tuant une juge de paix âgée de 60 ans et un greffier.

Il n'y avait alors dans cette salle, où sont traitées des affaires de voisinage ou de divorce, que les deux victimes et deux ou trois avocats.

Le tireur a été coursé par un des avocats présents. Mais il a réussi à prendre la fuite. Cet homme était jeudi soir toujours activement recherché. Un portrait-robot doit encore être diffusé. Impossible encore de savoir si son geste avait un lien direct avec les magistrats tués ou l’affaire traitée. Le tireur présumé a été arrêté vendredi matin.

"C'est le drame. Un magistrat, pour la première fois de l'histoire de la Belgique, ainsi que son greffier, ont été tués en pleine salle d'audience", a déclaré le ministre belge de la Justice.

La sécurité dans les bâtiments de la justice en Belgique a été à plusieurs reprises mise en défaut ces dernières années, notamment lors de spectaculaires évasions du palais de justice de Bruxelles. Une minute de silence a été organisée dans l’après-midi dans la salle des pas perdus.