Barcelone se réveille traumatisée au lendemain de l'attentat sur la Rambla

  • A
  • A
Barcelone se réveille traumatisée au lendemain de l'attentat sur la Rambla
Jeudi en fin d'après-midi, une camionnette a foncé dans la foule sur la Rambla, l'artère la plus fréquentée par les touristes dans la métropole catalane.
Partagez sur :

Au lendemain de l'attentat sur la Rambla qui a fait au moins 13 morts, l'artère la plus fréquentée de la ville est désertée.

Ambiance étrange sur la Rambla de Barcelone. La place de Catalogne, située à l'extrémité de cette artère la plus fréquentée de la capitale catalane était presque déserte vendredi matin. La veille, jeudi, une camionnette a foncé intentionnellement dans la foule, faisant au moins 13 morts et une centaine de blessés.

"Beaucoup moins de gens que d'habitude". Les derniers fêtards qui sortent généralement de boite de nuit à cette heure là et qui croisent les Catalans qui s'en vont au travail sont absents. "Il y a beaucoup moins de gens que d'habitude. Les bars sont fermés. Je prends tous les jours mon café ici et là ce n'est pas ouvert. C'est différent, on ressent de l'impuissance", assure Jordi, un habitant.

L'avenue nettoyée. Le trafic a repris, les bus circulent et des grues retirent les scooters garés pour permettre d'accueillir la minute de silence prévue à midi sur cette même place. Et seule la présence de policiers rappelle qu'il y a eu une attaque terroriste. Car l'avenue a été nettoyée et les traces du passage de cette camionnette bélier qui a foncé sur la foule ont disparu. "Je me sens bizarre, je suis inquiet. Mais il faut aller de l'avant. Ils veulent nous faire peur en semant la terreur", commente Juan, un kiosquier.

Les Barcelonais solidaires. A Barcelone, la solidarité s'organise. Beaucoup d'habitants, généralement en vacances à cette époque de l'année, se sont rapprochés des hôpitaux pour donner leur sang, d'autres ont proposé à manger à des touristes qui ne pouvaient plus accéder à leur hôtel. Mais pour le moment, rares sont les Espagnols qui s'approchent de la Rambla et de cette place. Aucun bouquet de fleurs ni de bougies n'ont pour l'heure été déposés. Ce devrait être le cas tout au long de la matinée, avant la minute de silence prévue à la mi-journée.