Avalanche en Italie : "Plus rien n'est reconnaissable", témoigne un secouriste

  • A
  • A
Partagez sur :

Lorenzo est l'un des secouristes de la première équipe arrivée sur place, devant l'hôtel dévasté jeudi par une avalanche dans le centre de l'Italie. Pour Europe 1, il décrit le spectacle de désolation qu'il a découvert.

TÉMOIGNAGE EUROPE 1

Lorsqu'ils arrivent devant l'hôtel dévasté par une avalanche, dans la nuit de mercredi à jeudi en Italie, Lorenzo et ses collègues secouristes sortent d'une marche éreintante de 7 kilomètres, chaussés de skis, dans le noir complet et sous des bourrasques de neige. Ils sont les premiers sur place.

"On n'entendait personne". À ce moment-là, il est impossible de repérer le bâtiment de trois étages, presque entièrement enseveli sous la coulée de neige. Un très léger bruit attire l'attention des secouristes. "C'était le bruit d'un des générateurs électriques. Alors on s'est tous stoppés net, en silence, pour voir si quelqu'un hurlait ou appelait au secours. Mais on n'entendait personne", se désole-t-il au micro d'Europe 1.

"Plus rien n'est reconnaissable". "La partie de l'hôtel située coté montagne est entièrement détruite. Les cuisines et le hall d'entrée sont ensevelis sous trois à quatre mètres de neige. Quant au toit, il n'a pas tenu", décrit Lorenzo. Sur les deux survivants que nous avons trouvés, l'un travaillait dans cet hôtel. Il voulait nous aider, mais lui-même n'arrivait plus à reconnaître les différents endroits de l'établissement. Plus rien n'est reconnaissable", constate le secouriste.

Des chiens déboussolés. À l'intérieur, il décrit aussi des pièces intactes alors que le bâtiment a été déplacé d'une dizaine de mètres. La coulée de neige l'a traversé de part en part. D'autres endroits sont encore inaccessibles sans un marteau-piqueur. Quant aux chiens d'avalanche, difficile de compter sur eux pour trouver des survivants. Ils sont déboussolés dans une neige imprégnée par le chlore de la piscine de l'hôtel.